Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Basketball - Thabo Sefolosha doit prendre son mal en patience.
Sur le carreau depuis trois semaines, l'arrière vaudois d'Oklahoma City va rester éloigné des parquets de NBA pendant un mois supplémentaire environ. "Je suis allé consulter un spécialiste à Charlotte. On vient de me poser un plâtre, qu'on devrait m'enlever dans une semaine. Le but est d'immobiliser mon pied droit par précaution. Je dois absolument éviter de trop bouger car la petite déchirure du tendon pourrait s'aggraver", confiait jeudi soir l'international suisse.
Thabo Sefolosha, qui portera ensuite une attelle pendant une semaine avant de pouvoir entamer sa rééducation, s'est blessé le 27 janvier et va manquer vendredi soir une onzième rencontre consécutive. "J'avais déjà ressenti la même gêne plus tôt dans la saison. J'avais alors déjà renoncé à un match (réd: le 3 janvier face à Portland), mais avais ensuite recommencé à jouer malgré la douleur. Je préfère ne plus prendre le moindre risque", précisait-il.
Le Vaudois devrait retrouver les parquets à la mi-mars. Il restera alors encore cinq à six semaines dans la saison régulière, que le Thunder conclura le 25 avril en accueillant Denver. Le mois à venir s'annonce cependant crucial pour Oklahoma City. "OKC" pointe toujours en tête de la Conférence ouest mais n'a remporté que six de ses dix premiers matches joués depuis le 28 janvier (réd: avant le match de vendredi).
"Les statistiques démontrent que mon absence se fait ressentir. C'est normal qu'il y ait quelques problèmes lorsqu'une pièce d'un puzzle manque. Mais mes équipiers essaient tous d'en faire plus sur le plan défensif. Et ils sont toujours très compétitifs me semble-t-il !", concluait-il.

ATS