Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Basketball - Les New York Knicks ont surmonté la mauvaise nouvelle de la blessure au genou de leur meneur Jeremy Lin. Ils se sont imposés (91-75) face aux Cleveland Cavaliers, au Madison Square Garden.
L'absence du meneur s'ajoute à celle d'Amare Stoudemire (blessé au dos) et constitue un lourd handicap pour l'équipe new yorkaise, qui figure pour l'instant à la 8e place de la conférence Est, la dernière qualificative pour les play-off.
Juste avant leur match, les Knicks avaient appris que Lin serait absent pendant au moins six semaines et manquerait donc le restant de la saison. L'Américain d'origine taïwanaise devra être opéré ces prochains jours au genou gauche, à cause d'une déchirure au ménisque.
En 35 matches depuis le début de la saison, Jeremy Lin affiche une moyenne de 14,6 points et de 6,1 mentions d'aide par rencontre. Ce diplômé de Harvard a aligné les miracles pour les Knicks ces dernières semaines alors qu'il était un inconnu en janvier, provoquant un vent de "Linsanity" (folie Lin) aux Etats-Unis.
De son côté, Kobe Bryant a sans doute vécu sa pire soirée de NBA au shoot avec un triste 3 sur 21 lors de la victoire arrachée par les Los Angeles Lakers face aux Hornets (88-85) au Staples Center. Le leader des Lakers a même manqué ses 15 premiers shoots avant d'être temporairement mis sur le banc.
Face à une faible équipe des Hornets, dernière de la Conférence Ouest et privée d'Okafor, Ariza, Kaman ou Gordon, le "Black Mamba" a réagi en inscrivant 11 points en deuxième période pour enfin venir à la rescousse de Pau Gasol, auteur de 21 points.

ATS