Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Basketball - Oklahoma City a remporté le choc au sommet de la NBA dimanche après-midi, décrochant ainsi son ticket pour les play-off.
Le leader de la Conférence ouest a réussi une démonstration face à la meilleure équipe de la Ligue, Chicago, écrasée 92-78. Thabo Sefolosha et ses équipiers ont ainsi atteint la barre des 40 victoires dans une saison régulière où ils ont concédé 12 défaites.
Seule formation assurée jusque-là de disputer les play-off, Chicago (42-12) évoluait il est vrai pour la dixième fois consécutive sans le MVP de la dernière saison Derrick Rose, blessé à une hanche. Les Bulls, qui restaient sur sept victoires à l'extérieur, affichent néanmoins un bilan flatteur en son absence: 14 victoires, pour 6 revers désormais.
Présent dans le cinq de base et aligné pendant 27'52'', Thabo Sefolosha a brillé sur le plan défensif, captant 6 rebonds et réalisant une interception et un contre. Sa contribution offensive fut maigre, puisque l'arrière vaudois ne réussissait que 2 points et 2 assists. Les stars du Thunder Kevin Durant et Russell Westbrook ont cependant une nouvelle fois parfaitement tenu leur rôle en attaque, inscrivant respectivement 26 et 27 points.
Oklahoma City a fait le forcing d'entrée de jeu, menant 20-11 après 8', 37-26 après 18' puis 49-39 à la mi-temps. Le Thunder "tuait" le match grâce à un partiel de 20-5 réalisé dans les six premières minutes du troisième quart. A 69-44, la messe était dite. Le "show" Durant/Westbrook continuait jusqu'au terme du troisième quart-temps (80-51), le coach Scott Brooks ménageant ensuite son cinq majeur.

ATS