Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le programme d'informations que la chaîne américaine NBC compte lancer sur Snapchat a été baptisé "Stay Tuned" (restez branchés) (image symbolique).

KEYSTONE/EPA/JUSTIN LANE

(sda-ats)

La chaîne américaine NBC a lancé mercredi le premier bulletin d'information quotidien sur la plate-forme Snapchat. L'émission est produite par une équipe dédiée de 30 personnes, signe d'une volonté d'aller vers un public plus jeune.

Le programme, intitulé "Stay Tuned" (restez branchés) se rapproche d'un journal télévisé en ce qu'il est présenté par un journaliste qui apparaît à l'écran. Son format en revanche se limite à trois minutes, avec une succession rapide de séquences vidéo dont aucune n'atteint les dix secondes.

L'émission reprend le principe aujourd'hui très en vogue du sous-titrage, utilisé par beaucoup de médias qui diffusent du contenu sur les réseaux sociaux, Facebook principalement, et qui permet de visionner une vidéo sans le son.

NBC News, service d'information de la chaîne NBC, proposera deux bulletins par jour en semaine et un seul le week-end. Ces derniers pourront être visionnés en direct à 07h00 et 16h00, mais aussi à tout moment en différé.

Question de revenus

Le programme est accessible depuis la section "Discover" de la plate-forme de partage de photos et de vidéos, qui propose du contenu de différents médias.

Selon la chaîne CNBC qui diffuse des informations financières, NBC aura la main sur la vente d'espaces publicitaires et partagera les revenus générés avec Snapchat. Sollicité par l'AFP pour confirmer cette information, NBC News n'a pas donné suite.

La plupart des médias traditionnels proposent du contenu vidéo sur Facebook. Ils étaient toutefois réticents à aller plus loin en l'absence totale de visibilité sur la répartition des revenus générés.

NBCUniversal, maison mère de NBC et filiale du câblo-opérateur Comcast, a investi 500 millions de dollars au capital de Snap, maison mère de Snapchat, lors de son introduction en Bourse, début mars.

ATS