Navigation

Neuchâtel: Solidarités demande un recomptage des voix

Solidarités demande un recomptage des voix de l'élection de dimanche au Conseil communal de Neuchâtel (archives) KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT sda-ats
Ce contenu a été publié le 30 octobre 2020 - 15:38
(Keystone-ATS)

Deux membres de Solidarités demandent un recomptage des voix pour l'élection au Conseil communal de la ville de Neuchâtel, qui s'est tenue dimanche, et qui a été l'objet d'une grave panne informatique. Ils vont déposer lundi une réclamation auprès de la chancellerie.

"Pour l'élection au Conseil communal, l'écart des voix est minime sur deux listes", a déclaré vendredi Dimitri Paratte, élu de Solidarités au Conseil général, revenant sur une information de RTN. La socialiste Anne-Françoise Loup a été battue de six voix par son colistier Thomas Facchinetti. Le vert'libéral Mauro Moruzzi l'a emporté de 4 voix sur sa colistière Sarah Pearson-Perret.

De plus, "le point de bascule" entre le siège vert'libéral et un 2e siège pour la liste POP/Verts/Solidarités est "faible", a ajouté Dimitri Paratte, candidat à l'exécutif pour Solidarités. Ce dernier estime que le système de décompte n'est pas "assez transparent et démocratique". Avec l'utilisation de l'électronique, le bureau électoral perd le fil.

Dans le cadre de la loi neuchâteloise, un effet suspensif se fait d'office, en cas de réclamation. "Si la chancellerie décide de le lever, on ne va pas s'y opposer et bloquer l'installation des nouvelles autorités", a ajouté Dimitri Paratte. L'autre recourante est Zoé Bachmann, unique députée pour Solidarités au Grand Conseil.

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.