Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tenant du titre, New England a souffert dimanche face à Jacksonville (24-20) pour se qualifier pour le Super Bowl.

Les Patriots affronteront Philadelphie, sans pitié pour Minnesota (37-8), le 4 février en finale de la NFL. Mais il a fallu attendre le quatrième quart-temps pour retrouver Tom Brady (40 ans), jusque-là méconnaissable et étouffé par la défense de Jacksonville. Le quarterback de New England, blessé au pouce droit à l'entraînement mercredi, a sorti son équipe d'affaires avec deux passes de touchdown à destination de Danny Amendola. "C'est vraiment incroyable de faire partie de cette équipe qui est capable de gagner des matches comme celui-là", a insisté Brady qui a déjà remporté le Super Bowl à cinq reprises.

Cette 10e finale dans l'histoire des "Pats" a longtemps paru inaccessible: ils ont compté jusqu'à onze points de retard (14-3) et ont perdu l'un de leurs principaux atouts offensifs, Rob Gronkowski, victime d'une commotion cérébrale en fin de deuxième quart-temps. Sans oublier la blessure au pouce droit de Brady qui, depuis mercredi, suscitait bien des rumeurs: "C'est une coupure profonde, j'ai eu des blessures plus graves, mais jusqu'à samedi, j'étais un peu inquiet", a avoué le quarterback.

Cinq touchdowns pour Philadelphie

Pour décrocher un sixième titre suprême et égaler ainsi Pittsburgh, les Patriots vont devoir battre une équipe de Philadelphie en pleine confiance. Les Eagles qui ont disputé et perdu deux Super Bowls (1981, 2005), ont brisé le rêve des Minnesota Vikings qui espéraient devenir la première équipe à disputer le Super Bowl dans son propre stade.

Les Vikings n'ont fait illusion que pendant cinq minutes en marquant le premier touchdown (7-0). Ils ont ensuite été submergés par les Eagles qui ont fait craquer la meilleure défense de NFL en lui marquant cinq touchdowns. Devenu titulaire le mois dernier en remplacement de Carson Wentz, blessé, le quarterback de Philadelphie Nick Foles a tutoyé la perfection avec 26 passes réussies sur 33 tentées, 352 yards gagnés et trois passes de touchdown.

"Personne ne nous voyait gagner ce match, sauf nous, on est venus ici pour gagner et on a décroché une superbe victoire", s'est félicité Foles, dont l'équipe sera encore l'outsider dans deux semaines face aux Patriots qui peuvent décrocher un troisième titre en quatre ans.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS