Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un avion de ligne transportant environ 150 personnes s'est écrasé dimanche sur un quartier populaire de la capitale économique nigériane Lagos. Il a heurté au moins un immeuble de deux étages, a-t-on appris de sources concordantes.

"C'était un avion de la compagnie Dana en provenance de la capitale Abuja pour Lagos, avec 153 passagers à son bord", a annoncé le directeur de l'Aviation civile, Harold Demuren. "Je ne crois pas qu'il y ait de survivant", a-t-il ajouté. Un responsable des services d'urgence a de son côté affirmé qu'il y avait 147 personnes à bord.

Selon le porte-parole de la police de l'Etat de Lagos, Joseph Jaiyeoba, l'avion s'est écrasé sur le quartier populaire d'Iju, à proximité de l'aéroport international dans le nord de la ville. Il s'est embrasé au moment du choc. On ignorait dans l'immédiat s'il y avait des victimes parmi la population au sol.

L'appareil "a volé très bas"

Une épaisse fumée noire s'élevait dans le ciel depuis la zone du crash dans la partie continentale de cette immense agglomération de près de quinze millions d'habitants, construite autour d'une lagune le long des côtes de l'océan Atlantique et réputée être la plus grande ville du continent africain.

Selon des habitants, l'avion, volant à très basse altitude dans un bruit assourdissant de réacteur, est venu heurter un immeuble de deux étages. L'appareil "a volé très bas pendant cinq minutes dans un vacarme infernal, avant de s'écraser sur une zone d'habitation (...). Il s'est ensuite embrasé", a raconté un témoin.

Bonne réputation

Dimanche en fin d'après-midi, des centaines de curieux et badauds convergeaient vers les lieux de la catastrophe. Dana Air a confirmé qu'un de ses appareils s'était écrasé.

Cette compagnie domestique, qui jouit d'une réputation de sérieux sur le marché local, a débuté ses activités en novembre 2008 et est aujourd'hui l'une des principales compagnies nigérianes. Elle aligne une flotte d'appareils de type MD-83, selon son site internet. Ses avions relient quotidiennement, jusqu'à 27 vols par jour, les villes d'Abuja, Calabar, Lagos, Port Harcourt et Uyo.

ATS