Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Nigeria a infligé une "amende administrative" de 5 milliards de dollars (4,9 milliards de francs) à Shell pour une fuite de pétrole survenue en décembre 2011 sur une installation offshore du groupe anglo-néerlandais. Le groupe pétrolier a précisé mardi qu'il contestait la légitimité de cette amende.

La sanction a été infligée par l'agence gouvernementale chargée des risques de pollution pétrolière (NOSDRA). Shell a la possibilité de contester cette sanction devant les tribunaux.

Le groupe avait été contraint en décembre dernier de suspendre pendant une dizaine de jours ses activités du champ de Bonga, situé dans le golfe de Guinée, après le déversement accidentel de quelque 40'000 barils dans l'Océan atlantique en raison d'une fuite sur une conduite entre le navire de production et un tanker.

Conforme aux pratiques

Peter Idabor, responsable de la NOSDRA, a déclaré lors d'une audition par le parlement nigérian à Abuja que cette "sanction administrative" avait été prise à l'encontre de la filiale locale Shell Nigeria Exploration and Production Company (SNEPCO) en conformité avec les pratiques internationales en vigueur dans le secteur.

De son côté, un porte-parole de Shell a estimé que l'amende était injustifiée compte tenu du fait que le groupe était rapidement intervenu pour contenir la fuite. Shell avait mobilisé cinq navires et deux avions pour traiter la nappe de brut à l'aide de dispersants, des produits chimiques devant permettre de limiter la pollution d'hydrocarbures.

La pire

Les écologistes du groupe nigérian Environmental Rights Action avaient toutefois assuré que la marée noire avait atteint les côtes fin décembre et, selon les autorités nigérianes, la fuite survenue à Bonga est la pire qui se soit produite dans le pays depuis 1998, avec la compagnie Mobil.

Le champ de Bonga, dont les capacités sont de 200'000 barils/jour, est situé à 120 kilomètres au large du Nigeria, premier producteur de pétrole d'Afrique.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS