Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Nils Liess est en demi-finales du 200 m papillon des Européens à Glasgow. Le Genevois de 21 ans a obtenu le 17e temps et a pu se glisser dans le top 16 grâce à la trop grande force des Hongrois.

Le nageur de Lancy peut remercier le règlement qui ne veut pas voir plus de deux athlètes du même pays en demi-finales. Car les Hongrois ont pris quatre des cinq premières places. Mais tant Bence Biczo et surtout Laszlo Cseh ont dû s'avouer vaincus en raison de leurs compatriotes Milak et Kenderesi. Le coup est dur pour Cseh qui est vice-champion du monde et champion d'Europe en titre.

Si Liess peut se réjouir de cette qualification, le Genevois doit pester sur son temps de 1'59''17, à près d'1''50 de son record de Suisse (1'57''72). La demi-finale aura lieu en soirée, de quoi faire beaucoup mieux niveau chrono.

Le tout jeune Tessinois Noe Ponti est lui deuxième réserviste. Avec son 20e chrono (1'59''41), le nageur de 17 ans doit espérer deux forfaits pour avoir le droit de se jeter à l'eau.

Record pour Touretski

Et puis chez les dames, la Zurichoise Sasha Touretski a battu le quatrième record de Suisse de ces joutes continentales. SUr 50 m dos, elle a amélioré de 0''45 son record national pour le placer à 28''46. Comme Liess, Touretski se qualifie pour les demi-finales à la faveur des autres nations "trop richement dotées". 17e chrono, elle profite de l'élimination de la troisième Britannique et de la troisième Néerlandaise. 23e, Nina Kost n'a en revanche pas franchi le cap.

Même résultat sur 100 m brasse pour Lisa Mamié (26e) et Sara Staudinger (40e).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS