Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les violences en Syrie ont fait au moins 3500 morts depuis mars, a indiqué mardi le Haut Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme. Quelque 60 personnes sont mortes depuis la signature du plan de paix de la Ligue arabe au début novembre.

"La situation s'est encore détériorée depuis la signature du plan de paix avec des violences supplémentaires", a affirmé le Haut Commissariat.

L'agence a expliqué que ce nouveau bilan, "relativement conservateur par rapport à d'autres", est basé sur des "sources crédibles, à l'intérieur et à l'extérieur de la Syrie". "Nous sélectionnons les informations et les vérifions", a-t-elle indiqué.

ATS