Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le glissement de terrain a emporté une soixantaine de maisons à Manizales dans le centre de la Colombie.

KEYSTONE/EPA EFE/STR

(sda-ats)

Un glissement de terrain dans le centre de la Colombie a fait au moins 11 morts et 20 disparus à la suite de fortes pluies, rapporte le gouvernement mercredi. Le drame s'est produit dans la ville de Manizales, capitale de la province de Caldas.

Il y a plu en une nuit autant qu'en un mois. Une soixantaine de maisons ont été emportées ou en partie détruites dans une dizaine de quartiers de cette ville de 400'000 habitants au relief particulièrement accidenté.

Il s'agit du second glissement de terrain meurtrier en Colombie ce mois-ci. Le 1er avril, une coulée de boue, de blocs de pierre et autres débris a fait au moins 320 morts à Mocoa, dans la province de Putumayo, dans le sud-ouest du pays. Le président Juan Manuel Santos a prévu de se rendre à Manizales si les conditions météorologiques le permettent.

La Colombie comme les pays andins voisins est souvent le theâtre de glissements de terrain. La pire catastrophe dans l'histoire du pays s'était produite non loin de Manizales en novembre 1985. L'éruption du volcan Nevado del Ruiz avait déclenché une gigantesque avalanche de boue et de roches qui avait enseveli la ville d'Armero et fait 25'000 morts.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS