Navigation

Nouvelle défaite honorable pour Olympic

Ce contenu a été publié le 12 décembre 2018 - 22:37
(Keystone-ATS)

Fribourg Olympic a démarré la phase retour du tour préliminaire de la Ligue des champions sur un échec, le septième en huit sorties et le sixième d'affilée.

Les hommes du coach Petar Aleksic se sont inclinés 95-90 à St-Léonard face à Holon. Le champion de Suisse en titre n'a une nouvelle fois pas à rougir de cette défaite. Holon, qui compte six Américains dans son effectif - dont l'ancien joueur NBA DeQuan Jones - figure au 2e rang du groupe B derrière Tenerife. La formation israélienne avait en outre battu Olympic de 24 points (93-69) lors de la 1re journée le 10 octobre.

L'adresse dans les tirs à distance fut un élément décisif dans cette partie. Si les deux équipes affichent un pourcentage de réussite quasiment identique (environ 46%), Holon a inscrit pas moins de 39 points grâce à ses tirs primés (13/28), contre 21 pour Olympic (7/15). Dusan Mladjan est en outre le seul Fribourgeois à avoir réglé la mire à 3 points: le Tessinois s'est fait l'auteur de 25 points, avec un remarquable 6/8 à 3 points.

Holon a d'ailleurs forcé la décision dans le "money time" grâce à deux tirs primés réussis successivement par le précieux ailier israélien Guy Pnini (17 points, à 5/8 à 3 points) et par l'Américain Khalif Wyatt. Ces deux tirs longue distance ont permis aux Israéliens de prendre six longueurs d'avance à 2'42'' de la fin (89-83). Olympic, qui avait recollé à 83-83 à 3'32'' du "buzzer", n'a cette fois-ci pas pu réagir.

Fribourg était pourtant revenu de loin. Olympic avait accusé jusqu'à 12 longueurs de retard en première mi-temps (41-53 à la 17e), après avoir notamment encaissé un partiel de 14-0 entre les 8e et 11e minutes. Mais les hommes de Petar Aleksic n'ont comme de coutume rien lâché, revenant à égalité dès la 28e minute (67-67) alors que le remuant Natan Jurkovitz rongeait son frein sur le banc après avoir écopé de sa quatrième faute.

La campagne européenne de Fribourg se poursuivra mercredi prochain. Babacar Touré (18 points et 13 rebonds mercredi) et ses coéquipiers se rendront en République tchèque pour y défier Opava, la seule équipe que les Fribourgeois ont pu battre (97-79 le 17 octobre). Opava n'a également gagné qu'un seul match jusqu'ici, et s'est très lourdement incliné mercredi à Nanterre (110-64).

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article