Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Vue sur le Piz Cengalo, où sont survenus plusieurs éboulements depuis le 23 août.

KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER

(sda-ats)

De nouvelles masses rocheuses provenant du Piz Cengalo ont dévalé au-dessus de la commune de Bregaglia (GR) vendredi soir entre 20h30 et 22h30. Personne n'a été blessé.

Ne pouvant survoler la zone en raison des conditions météorologiques, les autorités ne sont pas en mesure pour l'heure d'estimer le volume exact de roche qui s'est détaché. Une grande partie des 200'000 à 500'000 mètres cubes, déclarés instables vendredi dans la journée, sont vraisemblablement tombés, a indiqué néanmoins samedi matin à l'ats Christian Gartmann, chargé de communication de la commune de Bergaglia.

Un volume de 300'000 m3 correspond à l'ordre de grandeur de celui d'un immeuble de quelque 25 étages construit sur un terrain de football. Les autorités ne peuvent pas dire si de nouveaux éboulements auront lieu sous peu. Il est cependant positif, dans l'absolu, que la roche se détache du Piz Cengalo en plusieurs morceaux plutôt que d'un seul grand coup, souligne M. Gartmann.

Pas de glissement de terrain

Les nouveaux éboulements n'ont pas provoqué de glissements de terrain ou autres conséquences majeures, assurent les autorités de Bregaglia samedi matin dans un communiqué. Mais les risques n'ont pas beaucoup évolué et le niveau d'alerte demeure élevé.

Les 140 habitants évacués de Bondo, Spino et Sottoponte pourront retourner dans leurs logements à partir de midi. Mais ils devront de nouveau se retirer à 19h00. La route cantonale est ouverte avec circulation unidirectionnelle. Il faut toutefois compter avec un temps d'attente de 30 minutes.

Ces mouvements de roches ne sont pas une surprise. La montagne est sous surveillance 24 heures sur 24 et le dispositif de sécurité est préparé à toute éventualité.

Eboulements à répétition

Mercredi 23 août, trois millions de mètres cubes s'étaient détachés de la montagne. L'éboulement a emporté huit promeneurs - toujours portés disparus et qui n'ont probablement pas survécu, selon les autorités - endommagé des mayens et détruit des étables.

Eboulements et coulées de boue se succèdent depuis dans le Val Bregaglia et son vallon latéral Bondasca, notamment le 1er septembre, encore favorisés par les pluies tombées sur la région.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS