Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Novak Djokovic est tombé en 8es de finale de l'Open d'Australie.

Le Serbe, ancien no 1 mondial absent du Circuit depuis juillet, a subi la loi 7-6 (7/4) 7-5 7-6 (7/3) du Sud-Coréen Yeon Chung, 21 ans et 58e à l'ATP.

La défaite de Djokovic, sextuple vainqueur de cette première levée du Grand Chelem, ouvre un boulevard à Roger Federer dans la seconde moitié du tableau à Melbourne.

Le Bâlois, s'il bat le Tchèque Tomas Berdych mercredi, sera opposé en demi-finale soit à Chung (qui avait déjà battu l'Allemand Alexander Zverev dans ce tournoi), soit à l'Américain Tennys Sandgren, tombeur de Stan Wawrinka au 2e tour et de l'Autrichien Dominic Thiem (no 5) un peu plus tôt ce lundi.

Mais, compte tenu de ce qu'a montré Chung face à Djokovic, personne n'aurait raison de prendre le Sud-Coréen de haut. Interrogé sur le court par Jim Courrier, notamment au sujet de sa grande souplesse faisant penser à celle de... Djokovic, l'inattendu quart-de-finaliste a simplement rétorqué: "Quand j'étais plus jeune, j'essayé de copier Novak, qui était mon idole."

Chung, par sa vitesse et son jeu défensif - quel passing monumental pour mener 5-3 dans le tie-break du troisième set ! -, est à n'en pas douter un client. Frais, qui plus est. "Si j'avais perdu la troisième manche, j'aurais pu encore jouer deux autres sets. Je suis encore jeune..."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS