Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Manny Pacquiao veut sa revanche contre Floyd Mayweather. Il demande aussi des sanctions contre le boxeur américain accusé de dopage après le "combat du siècle" qu'il avait remporté en mai à Las Vegas.

"Si besoin, l'Agence américaine de lutte contre le dopage (Usada) doit infliger des sanctions appropriées pour maintenir sa crédibilité et montrer au monde entier que Mayweather n'a pas eu de traitement de faveur", a déclaré Pacquiao à la presse aux Philippines. "Voilà pourquoi je veux un nouveau combat. Un sans blessure et avec du fair play. Sans favoritisme. Pas un combat pour lequel le camp de Mayweather dicte les règles", a-t-il ajouté.

Un article d'un magazine américain, le SB Nation, a révélé que Mayweather avait reçu une solution saline et vitaminée en intraveineuse avant son combat contre Pacquiao, ceinture WBO des welters en jeu. Cette pratique était autorisée par la Commission des sports du Nevada, a précisé l'Usada qui a balayé les accusations de dopage visant le boxeur américain.

De son côté, Pacquiao, qui souffrait d'une blessure à l'épaule lors du combat contre Mayweather, s'était vu refuser l'utilisation d'un antidouleur autorisé par l'Usada. Il avait perdu aux points ce duel tant attendu, à l'issue d'un match sans saveur sportivement mais bien salé sur le plan financier puisqu'il avait généré plus de 500 millions de dollars de recettes, un record.

La WBO a cependant retiré son titre à Mayweather pour n'avoir pas versé à la World Boxing Organization le montant dû après sa victoire. L'Américain, invaincu en 48 combats, doit affronter samedi son compatriote Andre Berto et a annoncé que ce 49e combat serait son dernier.

ATS