Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Cyclisme - Tom Boonen (Omega - Quick Step) est définitivement entré dans la légende de Paris - Roubaix.
Le Belge s'est adjugé pour la quatrième fois la reine des classiques, égalant le record de son compatriote Roger De Vlaeminck.
Déjà victorieux en 2005, 2008 et 2009, Boonen est passé à l'attaque à 55 kilomètres de l'arrivée à Roubaix pour précéder de près de deux minutes ses premiers poursuivants. Dans ce groupe de chasse, le surprenant français Sébastien Turgot a devancé in-extremis (photo-finish) l'Italien Alessandro Ballan pour prendre la deuxième place.
Agé de 31 ans, Boonen a réalisé pour la deuxième fois le "doublé" Tour des Flandres - Paris-Roubaix, un exploit qu'aucun coureur n'avait accompli avant lui.
Une semaine après avoir égalé le record de victoires (3) dans le Tour des Flandres, le Belge a donc rejoint au palmarès son compatriote Roger De Vlaeminck, vainqueur à quatre reprises à Roubaix entre 1972 et 1977.
Dimanche, dans une 110e édition épargnée par la pluie, Boonen a surclassé ses adversaires à la façon de son aîné Johan Museeuw, trois fois vainqueur (mais inquiété ensuite par une affaire de dopage).
Le Belge est entré en tête du peloton dans la trouée d'Arenberg, relayé ensuite par son coéquipier français Sylvain Chavanel. Ballan et l'Espagnol Juan Antonio Flecha sont partis ensuite en contre-attaque avec notamment Turgot et un autre Français, Matthieu Ladagnous, derrière les rescapés de l'échappée matinale, mais l'équipe de Boonen a vite réagi.
Après une première accélération contrôlée par l'Italien Filippo Pozzato, Boonen a attaqué franchement à l'approche d'Auchy-lez-Orchies. Son coéquipier néerlandais Niki Terpstra l'a brièvement accompagné avant que le Belge s'en aille seul vers un succès de prestige.
Champion du monde 2005, Boonen a participé chaque année à Paris-Roubaix depuis ses débuts professionnels en 2002. Il s'était révélé cette année-là en prenant la troisième place à Roubaix. En onze participations, l'Anversois n'a abandonné qu'une seule fois, l'année passée.
En l'absence de Fabian Cancellara (clavicule cassée), les Suisses sont restés discrets. Donné parmi les outsiders, Gregory Rast a dû se contenter de la 13e place à 4'23 de Boonen.

ATS