Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Paris-Bercy: Federer espère "faire mieux qu'a Cincinnati"

Roger Federer a de la mémoire et son dernier duel avec Novak Djokovic, l'été passé, lui reste en travers de la gorge.

"J'espère faire mieux qu'à Cincinnati", annonce le Bâlois alors qu'il va affronter le Serbe ce samedi après-midi en demi-finale du Masters 1000 de Paris-Bercy.

"Là-bas, j'ai vécu peut-être le pire jour de ma carrière en retour, se souvient Federer. Dès mon deuxième retour, c'était incroyable." Le Bâlois avait été battu 6-4 6-4.

Le Maître abordera ce 47e duel (il est mené 24-22) dans des conditions particulières, puisqu'il ne s'attendait tout simplement pas à aller si loin dans le tableau. "Je suis relax, parce que j'étais venu à Paris pour d'autres choses que pour jouer Novak. Mon idée était de disputer deux voire trois matches ici, mais le forfait de Raonic (ndlr: au 2e tour) a tout changé pour moi. Et je me retrouve assez frais pour aborder une demi-finale contre Djokovic."

Un Serbe qui retrouvera le trône mondial lundi et qui en est désormais à 21 victoires consécutives sur le Circuit. "C'est une méga série, relève Federer. J'espère pouvoir la briser, comme cela a déjà été le cas dans le passé, déjà à Paris. C'était à Roland-Garros et nous avions disputé un match fantastique." Le Bâlois fait référence à la splendide demi-finale qu'il avait remportée en 2011 alors que Djokovic restait sur... 41 succès d'affilée.

Le Maître pourra s'appuyer ce samedi à partir de 16h30 sur une solide confiance, ce qui n'avait paradoxalement pas été le cas à Bâle, malgré la conquête de son 99e titre. "J'ai réalisé un match solide", dit-il de sa prestation contre Kei Nishikori en quart à Paris-Bercy (6-4 6-4). "J'attends une telle performance depuis longtemps car ça n'a jamais marché comme ça pour moi à Bâle. J'ai été présent dans les moments importants et c'est ce qu'il faudra répéter si je veux battre Djokovic."

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.