Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des politiciens en herbe âgés de 14 à 21 ans ont pris part à la 26e Session des jeunes. Ils ont adressé plusieurs pétitions au Parlement.

KEYSTONE/PETER KLAUNZER

(sda-ats)

La Suisse ne devrait pas faire de cadeaux aux laboratoires pharmaceutiques, qui promeuvent des médicaments originaux au détriment des génériques. C'est l'une des demandes formulées dimanche par les participants à la 26e Session des jeunes à Berne.

Avec la pétition "Stop aux cadeaux des labos", les jeunes demandent l’interdiction des gratifications sous toutes leurs formes des laboratoires aux médecins, a communiqué dimanche le Conseil suisse des activités de jeunesse (CSAJ). Ces cadeaux encouragent les médecins à prescrire des médicaments originaux. Cette solution vise donc à baisser les coûts de la santé par un recours accru aux génériques.

Le chantier de l'AVS

L'AVS a également été au menu de la session ouverte samedi par la présidente de la Confédération Doris Leuthard. Le groupe de travail francophone travaillant sur l’AVS a ainsi proposé une flexibilité du départ à la retraite ainsi qu’un passage progressif de l’âge de la retraite des femmes à 65 ans. Ceci avec des compensations pour les inégalités salariales entre homme et femmes.

Le groupe germanophone s’est quant à lui penché sur le financement des rentes et propose une réévaluation complète des taux de TVA. Le taux du papier toilette, bien de première nécessité, devrait diminuer. Le taux d’autres biens, comme les montres de luxe, taxés selon un système standard, devraient être augmentés. La deuxième réforme a acceptée, la première refusée.

Intégration par le travail

D’autres pétitions ont également été acceptées, à l'instar d'"Activité professionnelle comme incitation à s’intégrer". Elle demande des mesures pour que les personnes requérantes d’asile ou admises provisoirement puissent exercer une profession.

Les pétitions ont été remises au premier vice-président du Conseil national, Dominique de Buman (PDC/FR). Le forum de la session des jeunes va désormais travailler afin qu’elles soient entendues. La Session des jeunes qui existe depuis 1991 est organisée par le Conseil suisse des activités de jeunesse.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS