Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - Le Tribunal régional de Berne-Mittelland a transmis une ordonnance à l'ASF. Selon ce document, une demande de mesures superprovisionnelles déposée par l'Olympique des Alpes SA (FC Sion) a été rejetée.
Pour sa part, le club a diffusé un communiqué en soirée, selon lequel l'ordonnance du tribunal bernois demande à l'ASF de lui faire valoir ses arguments dans ce dossier d'ici au 23 janvier. Ce n'est qu'ensuite que la cour pourra entrer en matière sur l'octroi de mesures provisionnelles, après avoir entendu les deux parties. En raison de la notification de ce délai, des mesures superprovisionnelles ne sont pas nécessaires, selon le FC Sion.
Selon un bref communiqué publié sur son site, l'ASF disait ne pas savoir exactement ce que demandait l'Olympique des Alpes SA. Mais cela concerne très probablement la décision du Comité central de l'ASF du 30 décembre 2011, selon laquelle le FC Sion a écopé d'une pénalité de 36 points au classement de la Super League.
Dès lors, le club valaisan entamera la deuxième phase du championnat avec un total de -5 points. Le FC Sion a renoncé à recourir devant le Tribunal arbitral du sport contre la décision de l'ASF prise après les pressions exercées par la Fédération internationale (FIFA), préférant utiliser la voie de la justice civile.
Le feuilleton juridico-sportif qui met en scène le club du président Christian Constantin et les autorités du football semble encore donc bien loin d'être terminé.

ATS