La procédure disciplinaire ouverte contre le sprinter Pascal Mancini a débouché sur une suspension d'un an de Swiss Athletics. La peine est assortie d'une amende de 5000 francs selon "La Liberté".

Pour avoir partagé sur sa page Facebook des propos d'un commandant nazi, Pascal Mancini avait été privé de Championnats d'Europe à Berlin en août. Il avait fait une première fois recours et avait récupéré sa licence de course. Celle-ci lui est à nouveau retirée.

Le Staviacois n'accepte pas cette décision et il va encore une fois faire recours.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.