Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La 49e législature a débuté lundi après-midi. Elle a été ouverte par les discours de Paul Rechsteiner (PS/SG) et de Mathias Reynard (PS/VS), respectivement plus ancien et plus jeune membres du Conseil national. L'UDC thurgovien Hansjörg Walter est devenu lundi le premier citoyen de Suisse.

Le Conseil national a élu l'UDC thurgovien de 60 ans à sa présidence par 185 voix sur 192 bulletins valables. la vice-présidence sera occupée par l'écologiste bâloise Maya Graf, élue par 179 voix sur 190. Avec cette élection, le Conseil national pourrait être présidé pour la première fois en 2013 par une élue verte.

Dans son intervention, Paul Rechsteiner s'en est principalement pris au système financier. Ce dernier "doit être utile à la population et pas l'inverse", a déclaré le conseiller national, également président de l'Union syndicale suisse (USS).

Avenir meilleur

Le St-Gallois de 57 ans siège depuis 25 ans au National. Il s'est souvenu du Parlement de 1986, sans ordinateurs portables ni votes électroniques. Il restera à la Chambre du peuple jusqu'à sa prestation de serment au Conseil des Etats prévue lundi prochain.

Le benjamin de la Chambre du peuple Mathias Reynard a pour sa part relevé qu'il n'était pas né lors de l'élection du doyen de fonction, faisant rire ses collègues. Dans son discours en français, allemand et italien, l'enseignant de 24 ans a évoqué ses rêves pour la Suisse de demain.

Quatre sièges vides

Le Conseil des Etats a entamé ses travaux dans la foulée du National. Douze sénateurs nouvellement élus ont prêté serment. Puis tous ont écouté l'hymne national interprété par un ensemble appenzellois. Quatre sièges resteront vides pendant au moins une semaine, le temps nécessaire pour être validés.

La Chambre des cantons sera présidée pour une année par le libéral-radical d'Appenzell Rhodes-Extérieures Hans Altherr. Agé de 61 ans, ce juriste et chef d'entreprise a recueilli 41 voix sur 41 bulletins valables.

ATS