Navigation

Pays-Bas: bars et restaurants rouvrent en juin, pas les maisons closes

Le quartier rouge d'Amsterdam ne reprendra ses activités qu'en septembre (archives). KEYSTONE/AP/PETER DEJONG sda-ats
Ce contenu a été publié le 06 mai 2020 - 22:32
(Keystone-ATS)

Aux Pays-Bas les restaurants, cafés et musées rouvriront à partir du 1er juin dans le cadre du déconfinement . Mais les clubs sexuels devront attendre septembre, a annoncé le Premier ministre Mark Rutte.

Les masques de protection contre le nouveau cornavirus seront obligatoires dans les transports publics à partir de juin, à mesure que la densité des transports augmentera.

Les Pays-Bas pratiquent depuis le 16 mars ce que le gouvernement néerlandais appelle un "confinement intelligent". Les magasins sont restés ouverts et les habitants sont libres de sortir. Les bars, restaurants, musées, et maisons closes restaient cependant inaccessibles.

Des mesures souples qui contrastent avec les pays voisins beaucoup plus stricts. La règle d'or pour les Néerlandais, c'est le respect de 1,5 mètre de distanciation sociale.

M. Rutte a cependant prévenu que des restrictions pourraient être de nouveau imposées si le nombre des infections augmente. "On ne peut pas déconfiner le pays si nous n'agissons pas avec sagesse", a-t-il expliqué.

Maximum 30 personnes

Les écoles primaires ont prévu de rouvir partiellement la semaine prochaine et les lycées et collèges en juin. A partir du 1er juin, restaurants, cafés, musées et théâtres ne pourront accueillir que 30 personnes au maximum, en respectant la distance d'un mètre cinquante.

Les salles de sport, les saunas et les établissements de rencontres sexuelles du célèbre quartier chaud d'Amsterdam ne pourront reprendre leurs activités que le 1er septembre. Le championnat de football professionnel reprendra en septembre, mais les matches se tiendront à huis clos.

Les Pays-Bas ont enregistré 5204 morts du Covid-19, sur 41'319 cas de contamination.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article