Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Athlétisme - L'Ukrainienne Natallia Dobrynska a lancé de belle manière les Mondiaux en salle à Istanbul en devenant la première femme à dépasser les 5000 points au pentathlon, avec un total de 5013.
Cela lui a permis de décrocher l'or et battre la favorite britannique Jessica Ennis et d'effacer un record du monde vieux de 20 ans. La précédente marque (4991 points) avait en effet été établie par la Soviétique Irina Belova en 1992, à Berlin. Même la reine des épreuves combinées, la Suédoise Carolina Klüft, s'était toujours cassé les dents sur ce record.
Troisième seulement après trois disciplines, Dobrynska a retourné la situation grâce à ses 6m57 au saut en longueur. De façon surprenante, vu son puissant gabarit, elle a ensuite très bien tenu la distance sur le 800 m, bouclé en 2'11''15, sa meilleure performance sur cette distance. De quoi résister au retour de Jessica Ennis, dont les 2'08''09 se sont finalement révélés insuffisants. L'icône des JO de Londres doit se contenter de la médaille d'argent avec 4965 points, 3e performance de tous les temps, le bronze revenant à la Lituanienne Austra Skujyte avec 4802.
Dobrynska, 29 ans, est championne olympique en titre de l'heptathlon mais n'avait fini que 5e aux Mondiaux de Daegu l'été dernier. Son record du monde lui vaut un bonus de 50'000 dollars, qui s'ajoute aux 40'000 versés pour son titre.

ATS