Toute l'actu en bref

Si Panalpina explique avoir affiché en début d'année une croissance supérieure au marché, le groupe de transport et de logistique bâlois a vu ses marges demeurer sous pression au premier trimestre 2017 (archives).

KEYSTONE/ENNIO LEANZA

(sda-ats)

Panalpina affiche une performance en repli au 1er trimestre 2017. Subissant une nouvelle baisse de ses revenus, le groupe bâlois de transport et logistique a vu son bénéfice net se contracter en l'espace d'un an à 12,4 millions de francs, contre 17,3 millions en 2016.

Le résultat d'exploitation avant intérêts et impôts (EBIT) a chuté de pas loin d'un tiers (32%) à 16,4 millions de francs, a annoncé vendredi la multinationale sise à Bâle. Le chiffre d'affaires s'est inscrit à 1,28 milliard, contre 1,31 milliard un an auparavant.

Si Panalpina explique avoir affiché en début d'année une croissance supérieure au marché, les volumes transportés progressant de 8% dans le fret aérien et de 7% dans le transport maritime, le groupe a encore vu ses marges demeurer sous pression, comme attendu. Toutefois, la situation sur ce front s'est lentement améliorée.

Au regard du trimestre précédent, la rentabilité par unité transportée a augmenté, tant pour le fret aérien que maritime, observe Stefan Karlen, le directeur général de Panalpina, cité dans le communiqué. Sur la période sous revue, le groupe rhénan a pu réduire ses coûts de 7% à 305,7 millions de francs.

Optimisme

Evoquant la suite de l'exercice, Panalpina part du principe que la dynamique de marché restera exigeante. S'estimant bien positionnée, l'entreprise se veut toutefois optimiste, convaincue de pouvoir maintenir le rythme de croissance au niveau des volumes et poursuivre ses gains de parts de marché.

ATS

 Toute l'actu en bref