Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - La Fédération italienne de football (FIGC) a puni lundi l'équipe de Pescara avec une pénalité de 2 points, tandis que trois joueurs ont écopé d'une suspension de 5 ans.
L'équipe de Pescara, qui vient à peine d'être promue en 1re division, partira avec un handicap de deux points lors du prochain championnat national, Novare, qui vient de descendre en 2e division, perdra 4 points tandis qu'Albinoleffe, le petit club au coeur du Calcioscommesse, qui évolue en 3e division, perdra 15 points, indique un communiqué de la FIGC.
Quatre joueurs ont également été suspendus pour une durée de 5 ans dans le cadre de cette procédure disciplinaire de la FIGC, dont Luigi Sartor, qui avait évolué en 1re division, Mario Cassano, Alessandro Zamperini et Nicola Santoni.
Cette suspension de 5 ans est la peine la plus lourde prononcée contre des joueurs, tandis que d'autres ont écopé de peines de suspension comprises entre 4 ans et six matches.
La commission de discipline de la FIGC a pris, au total, des mesures contre 21 équipes de football et 52 joueurs. Ses décisions, suspensions, points de pénalité ou amendes, sont susceptibles de recours de la part des joueurs et des équipes.
Dans le scandale du Calcioscommesse des joueurs sont soupçonnés d'avoir été corrompus par des parieurs clandestins voulant gagner à coup sûr. Ce scandale a entraîné plusieurs enquêtes et des arrestations de joueurs, dont certains de premier plan, comme Stefano Mauri, le capitaine de la Lazio Rome, qui a été même brièvement emprisonné dans cette affaire.

ATS