Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Petroplus s'est enfoncé dans les chiffres rouges au 3e trimestre 2011. L'exploitant de raffineries zougois a accusé une perte nette de 146,6 millions de dollars (129,6 millions de francs), contre un résultat négatif de 93,8 millions un an plus tôt.

La perte d'exploitation ressort quant à elle à 121,9 millions de dollars, alors qu'elle avait atteint 53,5 millions au 3e trimestre 2010. Le chiffre d'affaires a en revanche bondi, passant de 5,15 à 6,5 milliards de dollars, a indiqué mercredi l'entreprise, qui exploite en Suisse la raffinerie de Cressier (NE).

Après neuf mois en 2011, la perte nette s'inscrit à 413,3 millions de dollars, contre 250,3 millions durant la même période de l'an passé. Le chiffre d'affaires s'élève pour sa part à 19,27 milliards de dollars, contre 15,01 milliards une année auparavant.

Petroplus a par ailleurs conclu un accord avec SIX Exchange Regulation portant sur la violation des normes comptables IFRS dans ses comptes annuels 2009, a indiqué l'organe de surveillance de la Bourse suisse. La société pétrolière a versé un montant de 50'000 francs.

ATS