Navigation

Plus d'une tonne de cocaïne saisie en France, 23 interpellations

Le prix moyen actuel de la cocaïne est de 65 euros (78 francs) le gramme. Cette drogue arrive en France par voie aérienne, via l'arc caribéen (les Antilles françaises, le Venezuela) et l'Afrique de l'Ouest, ou maritime, a précisé la DCPJ (archives). KEYSTONE/AP/ARNULFO FRANCO sda-ats
Ce contenu a été publié le 21 novembre 2017 - 02:25
(Keystone-ATS)

Plus d'une tonne de cocaïne a été saisie dimanche dans la région bordelaise, sud-ouest de la France, lors d'une vaste opération visant un réseau de trafic de drogue international, a-t-on appris lundi de sources concordantes. Vingt-trois suspects ont été interpellés.

La drogue provenait de Colombie et elle a été acheminée par avion et saisie dans une villa de la station balnéaire de Lacanau située à une cinquantaine de kilomètres de Bordeaux. "La DEA américaine (agence antidrogues) a participé à la réalisation de cette saisie dans le cadre d'une enquête de longue haleine", a précisé une source proche du dossier. Une enquête a été ouverte en Colombie.

La cocaïne devait approvisionner l'Europe et notamment l'Espagne, selon cette même source.

La vingtaine de personnes, des Français, des Italiens, et des Sud-Américains, arrêtées avec l'aide de la Brigade de recherche et d'intervention (BRI) et la Direction interrégionale de la police judiciaire (DIPJ) de Bordeaux ont été placées en garde à vue. Elles devraient être présentées jeudi au magistrat instructeur.

En 2016, 8,5 tonnes de cocaïne avaient été saisies, selon la direction centrale de la police judiciaire (DCPJ). En juin dernier, onze trafiquants étrangers (des Grecs, un Moldave, un Irakien et un Espagnol) avaient été interpellés sur une plage des Landes (sud-ouest) et dans une maison à proximité avec 1,7 tonne de cocaïne.

Le prix moyen actuel de la cocaïne est de 65 euros (78 francs) le gramme. Cette drogue arrive en France par voie aérienne, via l'arc caribéen (les Antilles françaises, le Venezuela) et l'Afrique de l'Ouest, ou maritime, a précisé la DCPJ.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.