Navigation

Plus de 100'000 visiteurs pour Rodin et Giacometti chez Gianadda

Léonard Gianadda peut être satisfait. La dernière exposition organisée sur Rodin et Giacometti à sa fondation éponyme de Martigny a dépassé les 100'000 entrées depuis son ouverture en juin. KEYSTONE/OLIVIER MAIRE sda-ats
Ce contenu a été publié le 24 novembre 2019 - 22:42
(Keystone-ATS)

Au revoir Rodin et Giacometti, bienvenue à Anker, Hodler et consorts. En cinq mois, l'exposition sur les deux sculpteurs qui s'est terminée dimanche à la fondation Gianadda à Martigny a accueilli 105'826 visiteurs. Dès le 6 décembre, place à la Collection Blocher.

En moyenne, l'exposition a été vue par 701 amateurs par jour, précise la fondation dimanche dans un bref communiqué. Léonard Gianadda était parvenu à réunir les deux artistes qu'il avait exposés séparément en 1984 pour Rodin et 1986 pour Giacometti.

Au total, 130 sculptures, dessins et photographies ont été offertes au regard du public. Elles voulaient "interroger et étudier les parallèles, les échos et la généalogie possible entre l'oeuvre des deux artistes", selon la fondation Gianadda. Créée en partenariat avec le musée Rodin et la Fondation Giacometti à Paris, l'exposition Rodin-Giacometti a puisé dans leurs importantes collections.

Le 6 décembre, la fondation Gianadda accueillera les "Chefs-d’œuvre suisses, Collection Christoph Blocher", l’une des plus prestigieuses collections d’art suisse réunie depuis 1979. Outre les points forts Albert Anker et Ferdinand Hodler, l'exposition présentera aussi des œuvres d’Alexandre Calame, Rudolf Koller, Edouard Castres, Cuno Amiet, Giovanni Segantini, Giovanni et Alberto Giacometti, Félix Vallotton, Adolf Dietrich ou Max Buri.

Le vernissage aura lieu le vendredi 6 décembre dès 18h00. Il est ouvert au public, l'entrée étant libre. L'exposition dure jusqu'à mi-juin 2020, précise la fondation bas-valaisanne.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.