Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des inondations ont ravagé le Kerala, dans le sud-est de l'Inde (archives).

KEYSTONE/AP/AIJAZ RAHI

(sda-ats)

La mousson a coûté la vie à plus de 1200 personnes cette année dans le sous-continent indien, qui connaît une saison des pluies de juin à septembre, selon des chiffres officiels collectés par l'AFP. L'Inde est fortement touchée cette année.

L'Inde et son 1,25 milliard d'habitants sont les plus touchés, avec plus de 1000 décès enregistrés dans cinq États. Des inondations ont notamment ravagé le Kerala, à la pointe sud-est du pays, et y ont provoqué le déplacement de centaines de milliers de personnes. L'année dernière, la mousson avait tué 667 personnes en Inde.

Le Népal a lui compté 87 morts sur son territoire, selon les chiffres du gouvernement, dont une femme et huit enfants emportés par un glissement de terrain dans un village isolé.

Dans l'océan Indien, les pluies torrentielles ont tué 24 personnes et fait 175'000 sans-abris au Sri Lanka. Ce bilan est en nette baisse par rapport aux 224 morts dans des inondations l'année précédente dans l'île. Pour éviter un nouveau bilan aussi meurtrier, les autorités avaient cette fois organisé l'évacuation préventive de 750'000 personnes résidant dans des zones à risques.

Au Bangladesh, au moins 29 personnes ont trouvé la mort dans des inondations et glissements de terrain.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS