Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'immense majorité des victimes a perdu la vie entre la Libye et l'Italie (archives).

KEYSTONE/AP

(sda-ats)

Le nombre de migrants décédés en mer depuis début janvier en tentant de rejoindre l'Europe dépasse désormais les 2000. Il est toutefois largement inférieur à celui de l'année dernière à la même période, a indiqué vendredi l'ONU à Genève.

Au total, 2108 personnes sont mortes en mer vers l'Europe, a précisé l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). Ils étaient 800 de plus en 2016 à la même période.

Parmi les victimes, l'immense majorité se trouvait entre la Libye et l'Italie. Au total, ce pays a aussi accueilli davantage de migrants que l'année dernière, plus de 70'000 des quelque 85'000 arrivés en Europe depuis début janvier.

Fin juin 2016, plus de 200'000 personnes avaient rejoint le vieux continent par la mer. Et dans le monde, plus de 2800 migrants sont décédés depuis début janvier.

ATS