Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Entre 2000 et 3000 migrants et bénévoles, dont des Britanniques, ont manifesté samedi à Calais, dans le nord de la France. Leur rassemblement visait à demander aux pays européens d'adopter une "politique plus digne" envers les exilés.

Depuis la "New Jungle", un campement informel qui abrite près de 3000 exilés, ils ont demandé au Premier ministre britannique David Cameron et à l'Union européenne "d'ouvrir les frontières". Les manifestants, entre 2000 selon la préfecture et 3000 selon les organisateurs, se sont ensuite dirigés vers le port de Calais.

Une minute de silence y a été observée en hommage aux dix migrants décédés depuis fin juin alors qu'ils tentaient de rejoindre la Grande-Bretagne perçue comme un Eldorado. Le dernier est mort jeudi soir, électrocuté sur le site du tunnel sous la Manche en territoire français en tentant de monter sur une navette de ferroutage.

La manifestation a été organisée à l'appel de plusieurs associations locales. Ce sont notamment le Secours catholique, l'Auberge des migrants et Médecins du monde.

ATS