Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Plus de 40% des centrales au charbon ne sont pas rentables

Les centrales au charbon relâchent de grandes quantités de CO2 dans l'atmosphère, comme celle de Gelsenkirchen, en Allemagne (archives).

KEYSTONE/AP/MARTIN MEISSNER

(sda-ats)

Plus de 40% des centrales au charbon dans le monde ne sont pas rentables, selon une étude du groupe de réflexion Carbon Tracker rendue publique vendredi. Ce taux pourrait dépasser 70% d'ici à 2040.

Le groupe, dont le siège est à Londres, a examiné les cas de 6685 centrales au charbon, ce qui représente 95% des capacités mondiales. Il a constaté que 42% de ces installations ne faisaient pas de profits.

A partir de 2019, avec la baisse du coût des énergies renouvelables, l'évolution des règlements antipollution et du prix du carbone, ce taux pourrait passer à 72% d'ici 2040.

Soleil et vent

D'ici 2030, il sera moins coûteux de recourir aux nouvelles sources d'énergie solaire et aux éoliennes que de continuer à faire fonctionner 96% des centrales au charbon existantes ou en projet, précise Carbon Tracker.

"Notre analyse montre qu'un système à moindre coût de production d'énergie, sans charbon, devrait être considéré comme quelque chose d'économiquement inévitable", souligne Sebastian Ljungwaldh, analyste et l'un des rédacteurs de l'étude.

La COP24, 24e conférence des parties signataires de la convention-cadre de l'ONU sur le changement climatique (CCNUCC), s'ouvre dimanche à Katowice, en Pologne. Elle doit permettre de définir des règles précises d'application de l'accord de Paris de 2015 sur le climat dont les Etats-Unis se sont retirés.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.