Navigation

Présidentielle en Egypte: Hamdine Sabahi conteste le scrutin

Ce contenu a été publié le 31 mai 2014 - 06:10
(Keystone-ATS)

Hamdine Sabahi, rival malheureux du maréchal Abdel Fattah al Sissi à l'élection présidentielle égyptienne, a reconnu sa défaite. Il conteste toutefois officiellement les chiffres avancés jusqu'ici, estimant qu'ils constituent "une insulte à l'intelligence des Egyptiens".

Le résultat officiel de l'élection n'a toujours pas été annoncé, mais selon des sources judiciaires, le maréchal Sissi aurait obtenu 93,3% des voix contre 3% seulement à son adversaire de gauche.

Dans un communiqué publié vendredi, l'équipe d'Hamdine Sabahi annonce avoir déposé une plainte auprès de la commission électorale pour dénoncer, entre autres "irrégularités", la campagne "menée par les partisans de Sissi jusque dans les bureaux de vote".

Les partisans de M. Sabahi demandent aussi l'annulation des suffrages déposés lors du troisième jour du scrutin, qui n'aurait dû en compter que deux. Les autorités avaient décidé mardi, à la dernière minute, de prolonger le vote d'une journée en raison de la faible participation.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.