Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Richemont a vu son bénéfice net augmenter de 22% au terme du premier semestre de son exercice décalé 2015/2016 (clos à fin septembre), à 1,1 milliard d'euros (1,2 milliard de francs). Le chiffre d'affaires du groupe de luxe genevois a crû de 15% à 5,82 milliards.

Le résultat opérationnel avant intérêts et impôts (EBIT) a lui aussi augmenté en glissement annuel, à 1,39 milliard d'euros (+6%), a annoncé vendredi Richemont. Le flux de trésorerie a également pris 5% sur un an, s'élevant à 1,05 milliard d'euros.

"Une forte croissance dans nos établissements de ventes au détail a compensé le déclin de la demande dans les ventes groupées, qui a été principalement guidé par la région Asie Pacifique", relève le président du groupe Johann Rupert, cité dans le communiqué.

Chute en Asie

Les ventes dans cette région - 34% du total du groupe - ont chuté de 17% à 1,97 milliard d'euros en comparaison annuelle. Les baisses à Hong Kong et Macao ont pu être compensées par des rebonds dans d'autres régions asiatiques. En Europe (33% du chiffre d'affaires du groupe), les ventes ont bondi de 24% à 1,94 milliard d'euros.

Par secteur, le chiffre d'affaires de la joaillerie a fortement augmenté (+18% à 3,18 milliards d'euros). "Ce domaine de production constitue désormais un tiers des ventes du groupe", note le Sud-Africain. Le secteur horlogerie a vu son chiffre d'affaires croître de 8% à 1,75 milliard d'euros.

Johann Rupert s'attend à un environnement tout aussi "exigeant" pour le deuxième semestre que pour le premier.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS