Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bien que l'on soit encore en plein hiver, les premiers messagers du printemps se montrent déjà: des pollens de noisetier et d'aulne ont été détectés dans l'air au Tessin et au nord des Alpes. Dans certains lieux abrités, il possible d'observer les châtons dorés du noisetier depuis début janvier.

Il n'est cependant pas encore possible de prévoir l'importance des concentrations en pollen qui régneront cette année, a indiqué jeudi MétéoSuisse. Ces dernières dépenderont surtout des conditions météo durant les saisons propices à la propagation du pollen.

La floraison des noisetiers en début d'année ne constitue pas un phénomène exceptionnel. 2012 rejoint en effet 2007, 2003, 1998 et 1994, années lors desquelles le canton de Bâle avait connu des floraisons précoces.

Des études montrent que la hausse de la température et de la concentration de CO2 dans l'air favorisent la production de pollen, relève encore MétéoSuisse.

ATS