Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Prison ferme pour violences pour Nicklas Bendtner

Condamné vendredi à cinquante jours de prison pour violences volontaires, l'enfant terrible du football danois Nicklas Bendtner a immédiatement fait appel du jugement.

L'attaquant du Rosenborg BK (1re div. norvégienne) était poursuivi pour avoir frappé début septembre un chauffeur de taxi qui a eu la mâchoire fracturée.

Le joueur, qui estimait avoir agi en légitime défense, avait rapidement présenté ses excuses à son club et ses supporters, mais pas à sa victime.

Il a interjeté appel.

"L'appel vise l'acquittement, et de manière subsidiaire une atténuation de la peine", a motivé son avocat, Anders Nemeth, selon l'agence de presse locale Ritzau.

Au Danemark, un prévenu condamné à moins de six mois de prison peut être placé sous surveillance électronique.

Passé par la Juventus et Arsenal, Bendtner s'est souvent fait remarquer par ses écarts en dehors du terrain.

En 2013, il avait notamment été arrêté pour conduite en état d'ivresse. Il avait été condamné à une amende et à une suspension de permis pendant deux ans.

Absent du Mondial 2018 pour cause de blessure, il pourra pas réintégrer la sélection nationale de si tôt.

"Si on est violent, on ne peut pas jouer en équipe nationale", a annoncé à Ritzau le directeur sportif de la fédération danoise de football, Peter Møller.

"Une fois la peine purgée, il appartiendra à Åge Hareide (le sélectionneur, ndlr) de décider si Nicklas Bendtner doit jouer dans l'équipe nationale", a-t-il toutefois ajouté.

Son club, dont il est l'attaquant vedette, n'a pas pris de mesure punitive à son égard.

"Il continue comme joueur à Rosenborg", a indiqué sa directrice Tove Moe Dyrhaug à la télévision TV2.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.