Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le projet valaisan porte sur une réorientation de la production laitière vers des produits à forte valeurs ajoutée.

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Face à la baisse constante du prix du lait, des producteurs valaisans ont lancé un projet de développement régional. L'Office fédéral de l'agriculture a donné son feu vert jeudi. Coût de l'opération: 13,2 millions de francs.

Construction d'une cave d'affinage collective avec espace pour visiteurs, amélioration des conditions de production et de mise en valeur à la ferme et à l'alpage avec accueil de touristes, marketing renforcé: tels sont les axes du projet de développement régional (PDR) du Val d'Illiez.

Accepté par le Conseil d'Etat et le Grand Conseil valaisans, le projet a reçu le feu vert de l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG) via une convention signée jeudi. Les travaux vont débuter cette année encore et s'étaleront sur six ans, a indiqué l'Etat du Valais dans un communiqué.

Projets en préparation

Le coût total du projet s'élève à 13,2 millions de francs. La Confédération et le canton injectent chacun 3,5 millions de francs environ, les communes de Champéry, Val-d'Illiez et Troistorrents 860'000 francs. Le solde de 5,4 millions sera à la charge des propriétaires qui pourront bénéficier en partie de crédits d'investissement et d'un crédit de construction, précise l'Etat du Valais.

Il s'agit du troisième PDR en Valais après celui du Val d'Hérens et de l'Agro Espace Loèche-Rarogne. D'autres projets sont en préparation dans les régions d'Entremont, d'Anniviers et de la vallée de Saas.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS