Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La conseillère fédérale Doris Leuthard a assuré jeudi à Doha (Qatar) à la communauté internationale le soutien et l'engagement suisse au sein du protocole de Kyoto. Dans son discours à la 18e Conférence de l'ONU sur le climat, la ministre de l'environnement a plaidé pour une seconde période d'engagement jusqu'à 2020.

"La Suisse s'est engagée à réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES) de 20% d'ici 2020, par rapport à 1990", a déclaré Doris Leuthard dans son discours prononcé en anglais devant la Conférence. "Les émissions de CO2 de la Suisse atteindront alors environ 5 tonnes par tête".

"Nous serions disposés à viser des objectifs plus ambitieux" si d'autres pays industrialisés s'engagent à réduire leurs émissions dans la même mesure et si des pays en développement apportent "une contribution suffisante à hauteur de leurs responsabilités et de leurs capacités", a-t-elle ajouté.

Doris Leuthard a mis en garde contre un éventuel échec: "Ici à Doha, nous nous trouvons à la croisée des chemins. Si nous ne parvenons pas à un accord équilibré, alors le monde devra affronter un avenir incertain et difficile", a souligné la cheffe du Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC).

Effets visibles

Et de rappeler que les conséquences des changements climatiques sont déjà visibles, avec la multiplication des glissements de terrain dans les pays alpins ou des tempêtes de plus en plus fréquentes dans les régions côtières.

La conseillère fédérale a appelé à la mise en oeuvre immédiate du Plan d'action de Bali: ce régime international d'engagements comprend notamment le Fonds vert pour le climat et l'objectif de mobiliser 100 milliards de dollars par an d'ici 2010 pour financer les programmes dans les pays en développement.

Donner un signal

Mme Leuthard a aussi insisté sur la phase post-2020. "Nous avons l'occasion de donner au monde entier un signal que nous progressons et que notre futur sera plus faible en teneur de carbone". Un accord est attendu vendredi à Doha sur la prolongation de Kyoto.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS