Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Provocation: Jean-Luc Godard exige la dissolution de la Suisse

Berne - Coutumier de la provocation, Jean-Luc Godard préconise la dissolution de la Suisse. Le cinéaste franco-suisse, qui soutient Roman Polanski, aurait aimé que ses collègues présents à Cannes, où lui-même a renoncé à se rendre, "affirment que la justice suisse n'est pas juste".
"En ce qui concerne la Suisse, je pense comme Kadhafi", a ajouté le réalisateur de près de 80 ans. "La Suisse romande appartient à la France, la Suisse allemande à l'Allemagne, la Suisse italienne à l'Italie, et voilà, plus de Suisse!".
A propos de Romand Polanski, comme il a été dit pour soutenir le réalisateur Jafar Panahi incarcéré que "le régime iranien est un mauvais régime", "il faudrait dire 'le régime suisse n'est pas bon'", a déclaré Jean-Luc Godard dans une interview accordée au magazine culturel français "Les Inrockuptibles" et reprise mardi dans "24 Heures".
Interrogé sur ses liens avec la Suisse, où il réside en partie à Rolle (VD), Jean-Luc Godard souligne qu'il est Franco-Suisse. "Je passe pour Suisse, mais je suis domicilié en France, je paie mes impôts en France. En Suisse, j'aime certains paysages dont j'aurais du mal à me passer. Et puis j'ai des racines ici. Mais politiquement, beaucoup de choses me choquent."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.