La société Publicitas est en sursis concordataire provisoire. Le tribunal de district Bülach (ZH) a confirmé la demande en ce sens, a indiqué jeudi à l'ats le directeur financier de Publicitas Carsten Brinkmeier.

L'entreprise présente jeudi après-midi aux éditeurs un plan de redressement, a indiqué M. Brinkmeier. Il espère que les clients approuveront ce concept et que Publicitas puisse continuer à fournir ses prestations.

La semaine passée, plusieurs grandes maisons d'édition ont annoncé mettre fin, avec effet immédiat, à leur collaboration avec Publicitas. Des paiements étaient en suspens, avaient-elles argumenté. Tamedia avait été la première, suivie par Ringier et Admeira.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.