Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Après le quadruple homicide déguisé en incendie découvert lundi à Rupperswil (AG), la police a lancé un appel à la population. Elle a distribué des tracts invitant d'éventuels témoins à se manifester.

L'opération de distribution d'affichettes à Rupperswil et dans les communes environnantes a mobilisé "énormément de personnel" en cette veille de Noël, a indiqué le porte-parole de la police argovienne Bernhard Graser à l'émetteur local Tele M1. Sur l'affiche figure notamment une photo prise par une caméra de surveillance où l'on voit la mère de famille retirant de l'argent à un bancomat lundi matin.

Les quatre victimes sont cette femme, âgée de 48 ans, ses fils de 13 et 19 ans, ainsi que l'amie de l'aîné, âgée elle de 21 ans. Tous quatre avaient été découverts sans vie lundi dans l'habitation en flammes. Les corps présentaient des blessures à l'arme blanche.

La police recherche des témoins qui ont vu ou parlé lundi matin avec la quadragénaire. Elle a retiré de l'argent à deux endroits avant d'être tuée: elle s'est rendue à un bancomat de Rupperswil à 09h50, puis dans la filiale d'une banque à Wildegg à 10h10, non loin de là.

La police recherche notamment des personnes qui auraient vu la voiture de la victime. Elle en a également appelé vendredi dans un communiqué aux personnes disposant de caméras embarquées dans leurs voitures et qui auraient circulé dans ce secteur lundi entre 07h00 et 11h30.

Les autorités judiciaires pensent que le feu a été bouté intentionnellement à la maison où ont été découverts les corps. L'incendie devait manifestement brouiller les pistes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS