Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Cette attaque survient au septième jour du mois de jeûne sacré du ramadan. Durant cette période, les Irakiens, en famille ou entre amis, sortent dans les cafés et les restaurants pour rompre le jeûne au coucher du soleil ou manger une collation avant le début du jeûne à l'aube (image symbolique).

KEYSTONE/AP/HADI MIZBAN

(sda-ats)

Au moins quatre personnes ont été tuées dans la nuit de mercredi à jeudi lors d'une attaque-suicide dans le nord de Bagdad. L'attentat visait des cafés en plein air, très fréquentés durant les nuits du ramadan, ont indiqué des sources policières.

"Un kamikaze a fait détoner sa ceinture d'explosifs alors qu'il était encerclé par des policiers près d'un jardin public du quartier d'al-Shoala", un quartier majoritairement chiite du nord de la capitale irakienne, indique un communiqué le commandement des forces de sécurité.

"Quatre personnes ont été tuées et 16 autres blessées", a de son côté précisé à l'AFP un officier de police sous le couvert de l'anonymat. Selon lui, des membres des forces de sécurité figurent parmi les victimes de cette attaque menée aux abords de ce square où de nombreuses personnes étaient attablées dans des cafés.

Des images diffusées sur les réseaux sociaux et par des médias locaux montraient des véhicules policiers criblés d'éclats ainsi que des voitures soufflées par l'explosion en bordure du jardin public.

Périodes marquées par la violence

Cette attaque survient au septième jour du mois de jeûne sacré du ramadan. Durant cette période, les Irakiens, en famille ou entre amis, sortent dans les cafés et les restaurants pour rompre le jeûne au coucher du soleil ou manger une collation avant le début du jeûne à l'aube.

Depuis l'invasion emmenée par les Etats-Unis qui a renversé le dictateur Saddam Hussein en 2003, les périodes de ramadan ont été marquées par des violences, confessionnelles ou perpétrées par des extrémistes.

L'Irak a déclaré en décembre la victoire sur le groupe Etat islamique (EI) mais des cellules clandestines djihadistes continuent de perpétrer des attaques, notamment en périphérie nord de Bagdad.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS