Le rachat d'UPC Suisse par Sunrise semble loin d'être acquis. Plus grand actionnaire de Sunrise, Freenet a fait savoir qu'il voterait contre l'augmentation de capital prévue pour financer l'opération, lors de l'assemblée générale extraordinaire prévue à cet effet.

"Dans les conditions de transaction actuelles", Freenet a décidé de s'opposer à l'augmentation de capital à hauteur de 4,1 milliards de francs, a annoncé vendredi l'actionnaire de référence allemand, qui détient une participation de 24,5% dans Sunrise.

Un tel refus ne suffirait toutefois pas à faire échouer à lui seul l'augmentation de capital, qui nécessite la majorité simple des actionnaires. Mais comme l'ensemble des actionnaires n'est jamais représenté lors des assemblées, cette décision de Freenet pèsera d'un poids considérable.

Le projet de rachat, annoncé en février et amené à bouleverser le marché des télécommunications en Suisse, porte sur la reprise d'UPC Suisse - filiale à 100% de Liberty Global - pour 6,3 milliards de francs.

La Commission fédérale de la concurrence (Comco) a décidé début juin de soumettre le "deal" prévu à un examen approfondi. Son verdict est attendu pour début octobre au plus tard.

Aussi bien Sunrise que Liberty Global ont répété qu'ils ne désiraient pas changer les termes de l'opération.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.