Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Déplacé de guerre de la RDC (1998-2003) ayant fui l'est du pays avec sa famille, Bob Elvis devait présenter son nouvel album qui contient une chanson intitulée "Dégage" dont des extraits sont largement partagés sur les réseaux sociaux.

Capture d'écran Youtube/Bob Elvis Officiel

(sda-ats)

La police a dispersé à coups de gaz lacrymogène dimanche une marche des partisans de l'opposant congolais en exil Moise Katumbi à Lubumbashi, dans le sud-est de la RDC. Par ailleurs, le jeune rappeur Bob Elvis Masudi, opposé au président et disparu, a été retrouvé.

"La police a dispersé à coups de gaz lacrymogène une tentative de marche non autorisée" dans le quartier Appolo à Lubumbashi, a déclaré à l'AFP le général Paulin Kyungu, chef de la police du Haut-Katanga (sud-est).

Des partisans de M. Katumbi, qui voulaient manifester, ont résisté pendant plusieurs minutes en jetant des pierres puis se sont dispersés, a constaté un correspondant de l'AFP.

Le rassemblement d'une centaine de manifestants pro-Katumbi a commencé à 16h00 "pour réclamer la libération de 62 personnes arrêtées la veille et détenues à la prison de Kassapa", a expliqué à Sonvil Mukendi, porte-parole de Ensemble pour le changement.

Libération de militants réclamée

Samedi, une réunion de la coalition électorale de M. Katumbi "Ensemble pour le changement" dans une école a été interrompue par la police qui a procédé à des interpellations, a-t-il complété. "La police n'a interpellé que deux personnes samedi parce qu'il tentaient de voler dans un entrepôt", a réagi le général Kyungu.

"Ensemble" réclame aussi la libération de 125 autres militants emprisonnés en marge de deux tentatives de M. Katumbi de rentrer en RDC à partir de la Zambie les 3 et 4 août.

Le calme est revenu en début de soirée. Les élections sont prévues le 23 décembre en RDC. M. Katumbi, candidat déclaré à la présidentielle, n'a pu déposer son dossiers pour ce scrutin.

Les autorités ont promis d'arrêter M. Katumbi dès son arrivée en RDC en exécution d'une condamnation de trois ans de prison dans une affaire immobilière qu'il a toujours contestée.

Retour du jeune rappeur disparu

Un jeune rappeur congolais, Bob Elvis Masudi, opposé au président Joseph Kabila et porté disparu depuis mercredi, a été retrouvé dimanche à Kinshasa en République démocratique du Congo, a déclaré Willy Kanyinda, le porte-parole de son groupe musical. "Il a été libéré par ses ravisseurs qui lui ont pris tout ce qu'il avait sur lui: téléphone, porte-monnaie, habits".

"Il est très fatigué, mais n'a pas subi de violences physiques lors de sa détention", a ajouté M. Kanyinda, qui a précisé que l'identité des ravisseurs n'était pas connue. "Nous sommes soulagés parce que le pire était à craindre", a déclaré Parfait Matengo, le père du rappeur.

"Dégage"

Déplacé de guerre de la RDC (1998-2003) ayant fui l'est du pays avec sa famille, Bob Elvis devait présenter son nouvel album qui contient une chanson intitulée "Dégage" dont des extraits sont largement partagés sur les réseaux sociaux.

Dans cette chanson, on peut entendre la voix de l'archevêque de Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo déclarant : "il est temps que les médiocres dégagent", après la répression d'une marche anti-Kabila le 31 décembre 2017 à l'appel d'un collectif des catholiques, qui avait causé la mort de six personnes.

Bob Elvis a également composé une chanson dédiée à la mémoire d'un activiste pro-démocratie, Rossy Tshimanga, tué à Kinshasa le 25 février au cours d'une marche à l'appel du même collectif des catholiques.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS