Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les recherches de la quatrième victime de l'avalanche de Riddes ont été interrompues mercredi. Les secouristes ont oeuvré toute la journée sans succès. Une surveillance visuelle est maintenues les prochaines semaines.

Police cantonale valaisanne

(sda-ats)

Les recherches sur l'avalanche du vallon d'Arbi au-dessus de Riddes (VS), ont été interrompues. A pied d'oeuvre toute la journée de mercredi, les secouristes n'ont pas pu découvrir le quatrième corps.

Après un point de situation avec la famille du dernier disparu, un Vaudois de 57 ans, la police a décidé de mettre un terme à la recherche active, a-t-elle communiqué mercredi. Le risque objectif de nouvelle avalanche a pesé dans cette décision. Mais des passages réguliers seront effectués avec des inspections visuelles au cours des semaines à venir, précise la police.

Trois agents de la police valaisanne, deux employés des remontées mécaniques et deux conducteurs de chiens d'avalanches ont oeuvré mercredi à la recherche de la dernière victime, précise la police.

L'avalanche s'était déclenchée vendredi dernier vers 14h50. Six skieurs qui évoluaient hors des pistes balisées ont été emportés. Deux d'entre eux ont pu être extraits de la masse de neige, un septième n'a pas été emporté. Trois corps ont été retrouvés, deux samedi et un autre mardi. Ces trois victimes sont des ressortissants français âgés de 20 à 32 ans.

Les corps ont été retrouvés sous six mètres de neige. Les victimes n'étaient pas équipées de détecteurs de victimes d'avalanches. La coulée s'est déclenchée à une altitude de 2200 mètres. Elle mesurait 400 mètres de long et 150 de large.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS