Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - La Suisse a vendu un peu moins de matériel de guerre à l'étranger au premier semestre 2010. Par rapport à la même période de l'an dernier, le recul des exportations est de 39 millions de francs (12%), à 292 millions, a indiqué l'Administration fédérale des douanes.
La baisse la plus marquée concerne le Danemark: au premier semestre 2009, les entreprises actives dans l'armement ont livré pour 56,5 millions de francs au royaume scandinave, des véhicules militaires surtout. Lors des six premiers mois de cette année, les achats danois se sont élevés à seulement 10,4 millions de francs.
Les exportations vers la Belgique ont également connu un fort recul: leur valeur atteint 18,1 millions de francs au premier semestre 2010 contre 29,4 millions à la même période 2009.
Allemagne en tête
Le principal destinataire du matériel de guerre helvétique est l'Allemagne, qui a acheté jusqu'ici cette année des armes pour 67,2 millions de francs. Suivent l'Arabie saoudite et la Grande-Bretagne, avec respectivement 31,8 et 29,3 millions de francs.
Dans les viennent-ensuite figurent les Etats-Unis, avec des emplettes militaires pour 14,6 millions de francs, et le Pakistan, qui a acquis des munitions pour sa défense anti-aérienne d'une valeur de 13 millions.
Ce dernier quart de siècle, le volume des exportations de matériel de guerre suisse a oscillé entre 141 millions et 720 millions de francs par an. Ces deux dernières années, elles ont atteint des pics de 722 et 727 millions.
Comparé au volume total des exportations suisses, celles des armes et autre matériel militaire restent toutefois modestes: l'an dernier, elles ont représenté 0,39% de toutes les marchandises qui ont pris le chemin de l'étranger.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS