Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Refus net de la ligne de bus au centre-ville de Villneuve (VD)

L'Hôpital Riviera-Chablais (HRC) à Rennaz (VD) doit ouvrir à la mi-2019 (archives novembre 2017).

KEYSTONE/CYRIL ZINGARO

(sda-ats)

La population de Villeneuve (VD) a nettement refusé dimanche le crédit pour la requalification de la rue de Remparts. Elle s'oppose ainsi à la prolongation au centre-ville de la ligne de bus 201 qui doit relier le futur hôpital Riviera-Chablais à Rennaz.

Par 57,8% des voix (919) contre 42,2% (671), les citoyens de la commune au bord du lac ont rejeté un projet défendu par la Municipalité, le Conseil communal, le Grand Conseil vaudois et le monde politique. Le taux de participation s'est élevé à 43,4%, a indiqué le Conseil communal.

Vive déception

"On est très déçu", a reconnu la syndique PLR Corinne Ingold, interrogée par l'ats. Le projet porté depuis 2012 bénéficiait d'un large appui, comme, par exemple, de l'ATE (Association Transport et Environnement) ainsi que du soutien financier du canton.

"Le vote a été extrêmement émotionnel et il a été très difficile d'avancer des arguments factuels", poursuit la responsable. "Notre bourg est très fier de sa qualité de vie et la population était inquiète d'une possible régression, avec une ligne de bus transitant au centre au lieu de passer à l'extérieur".

Reprendre le dossier

Concrètement, le vote a porté sur un crédit de 2,87 millions de francs destiné aux travaux de réfection des Services industriels à la rue des Remparts. Mais c'était l'occasion de mettre en oeuvre des synergies avec le projet cantonal de relier par bus le futur hôpital Riviera-Chablais qui doit ouvrir à la mi-2019. La ligne 201 s'arrête aujourd'hui à la gare.

Pour Villeneuve, c'est donc un "non" à la modernisation des canalisations de la rue. Pour le canton, c'est l'obligation de reprendre le dossier de la mobilité, avec la collaboration de la commune. "Il faudra refaire des études et vraisemblablement trouver une solution transitoire en vue de l'ouverture de l'hôpital", note la syndique.

Un beau dimanche

De son côté, le Comité de citoyens victorieux, "en dehors de toute affiliation politique", s'est félicité de "ce beau dimanche pour la démocratie locale". Dans un communiqué, il affirme que les électeurs ont voulu préserver leur qualité de vie "en s'opposant à une politique d'urbanisme qui vise à transformer Villeneuve en banlieue de transit".

Le vote est "un désaveu pour le canton, la municipalité, les associations subventionnées et pour les caciques du Conseil communal qui ont mené une campagne partiale et partielle". Selon le comité, les citoyens ont refusé "le chantage" qui consistait à lier les aménagements de la rue de Remparts à l'acceptation du bus.

Cyclistes et piétons

Il faut restreindre le trafic de transit, favoriser les piétons ainsi que les cyclistes à la rue de Remparts, exige encore le comité. Pour mémoire, le préavis sur ce projet avait été plébiscité par le Conseil communal par 75% des votants. Un référendum spontané avait ensuite été décidé. Fin mars, la municipalité appelait à "la sérénité des débats" au vu de l'échauffement des esprits et des recours des opposants.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.