Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Athènes - Une nouvelle loi bannissant le tabac dans les lieux publics est entrée en vigueur mercredi en Grèce. Elle est censée imposer le respect d'une interdiction datant de juillet 2009 mais restée virtuelle dans un pays qui détient le record européen de tabagisme.
La mesure "contribue à l'oeuvre que nous menons (...) pour rendre notre pays viable, non seulement économiquement mais aussi dans la vie quotidienne", a commenté le premier ministre Georges Papandréou, lui-même non-fumeur.
L'enjeu de cette troisième loi antitabac depuis 2002 est l'application effective d'une prohibition datant de plus d'un an, mais devenue rapidement lettre morte en l'absence de contrôles et de sanctions.
Jusqu'à 10'000 euros d'amendeEn vertu de ce texte, fumer dans tout lieu public fermé, de travail ou de loisirs, coûtera de 50 à 500 euros. Les responsables des locaux s'exposeront, eux, à des amendes de 500 à 10'000 euros, voire à la fermeture en cas de récidive.
Jouissant dans l'immédiat de la liberté des terrasses, sous des températures estivales, les fumeurs bénéficieront d'un délai d'un mois avant d'être exposés aux sanctions, a précisé la ministre de la santé Mariliza Xenogiannakopoulou. Les casinos et discothèques de plus de 300 m2 auront aussi jusqu'à juin pour s'adapter.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS