Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berlin - La présidente de la Confédération Doris Leuthard a rencontré la chancelière allemande Angela Merkel à Berlin. Selon les deux femmes, la Suisse et l'Allemagne ont fait de "grands progrès" dans le dossier fiscal ou celui du bruit des avions à Zurich.
Selon elle, "cela a valu la peine de dépassionner le débat". Il reste toutefois plusieurs questions non résolues, ont souligné la conseillère fédérale et la chancelière allemande.
En matière fiscale, parmi les solutions évoquées, la Suisse propose une imposition à la source et anonyme des revenus des biens déposés en Suisse. En échange, les banques helvétiques exigent la levée des restrictions d'accès au marché allemand. Un groupe de travail commun aux deux pays doit proposer des solutions d'ici l'automne.
Autre sujet en suspens, l'utilisation par les autorités allemandes de données volées relatives à des fraudeurs présumés du fisc. Le Conseil fédéral laisse ouverte la possibilité de déposer plainte contre les Länder qui ont acquis des données "illégales".
Une action en justice n'est "pas complètement exclue", a déclaré Mme Leuthard lors d'un second point de presse à l'ambassade de Suisse.
La question des restrictions de vol imposées par l'Allemagne à l'aéroport de Zurich devrait également continuer à être un dossier difficile entre les deux pays, a souligné Doris Leuthard. Mais là aussi, il est dans l'intérêt de la Suisse comme de l'Allemagne de trouver rapidement une solution.
Des experts des deux pays se sont d'ailleurs rencontrés mercredi à Zurich. Selon Angela Merkel, la Suisse a présenté une proposition pour résoudre ce conflit, qui dure depuis des années.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS