Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sulzer est visé par une OPA de Renova. La société de participations du milliardaire russe Viktor Vekselberg a franchi le seuil d'un tiers du capital du groupe industriel zurichois, ce qui l'oblige à lancer une offre publique d'achat.

L'offre de 99,20 francs par action correspond au cours de clôture de vendredi dernier. La majorité des actions restera en mains des actionnaires indépendants, assure Renova lundi dans un communiqué. L'offre publique d'achat doit permettre une simplification de la structure du capital de Sulzer.

Renova affirme soutenir la stratégie actuelle du groupe et la restructuration en cours. "Avec cette offre obligatoire, nous voulons soutenir activement l'avenir et le développement stratégique de Sulzer", a commenté le directeur général de Renova Peter Löscher, cité dans le communiqué.

Depuis 2007, Renova détient 33,2% du capital-actions de Sulzer, une part qui est appelée à dépasser 33,33% via la filiale Tiwel. Selon la loi fédérale sur les bourses, l'actionnaire qui dépasse le seuil d'un tiers des droits de vote de la société visée doit présenter une offre portant sur tous les titres cotés de cette société.

Rentabilité dégradée

La durée de l'offre s'étendra du 18 août au 14 septembre. Un délai supplémentaire est prévu du 21 septembre au 2 octobre. Ces dates restent soumises à d'éventuelles modifications.

Pour mémoire, Sulzer a vu sa rentabilité fortement se dégrader au premier semestre, en raison d'un environnement de marché difficile et de la force du franc. Le groupe industriel zurichois a inscrit un bénéfice net de 26,8 millions de francs, soit une chute de 94,5% en rythme annuel. Le chiffre d'affaires s'est contracté de 6,6% à 1,39 milliard.

Au cours des derniers mois, Sulzer a réduit ses capacités aussi bien en Suisse qu'à l'étranger, biffant quelque 335 postes à l'échelle du groupe. La direction de l'entreprise n'exclut pas de nouveaux ajustements, en fonction de l'évolution de la situation. Ceux-ci seraient toutefois effectués à l'étranger.

ATS